On parle de nous

Articles de Presse au Camping Belle Rivière

Sainte-Luce-sur-Loire. Le camping Belle Rivière de Sainte-Luce prépare l’été

“Principalement des Anglais, des Allemands et des Hollandais mais également des Espagnols,ajoute Inès Beneteau, propriétaire.Malgré les annulations, nous sommes optimistes car les réservations reprennent depuis le 2 juin.”

“Le camping présente un avantage : les gens vivent à l’extérieur et se sentent donc davantage en sécurité. Bien sûr il faut que le beau temps soit au rendez-vous.”

Article Ouest France du 08/06/2020

Sainte-Luce-sur-Loire. Le camping Belle-Rivière, 35 ans déjà

Prévue pour y installer le cheval de sa fille Monique, la prairie d’Inès Bénéteau est devenue un camping à Sainte-Luce-sur-Loire.

Niché sur les bords de Loire, à mi-chemin entre Sainte-Luce-sur-Loire et Thouaré-sur-Loire, le camping Belle-Rivière, avait revêtu, jeudi, ses plus beaux atours pour célébrer son 35e anniversaire. Qui pouvait s’imaginer, dans les années 1980, qu’une telle structure pouvait voit le jour à Sainte-Luce?

Article Ouest France du 12/08/2019

Article Ville de Sainte Luce 14/08/2019

Belle Rivière, une étape camping sur la Loire à vélo

Au Nord-Loire, on n’a pas Les flots bleus, mais on a des campings au vert. On démarre les vacances à la Belle Rivière au label qualité.

Le calme et la propreté impeccable, c’est ce qui frappe dans ce petit camping de bord de Loire. Idéalement situé à dix minutes de Nantes, tous ses emplacements sont réservés jusqu’à fin juillet. S’y côtoient touristes étrangers et touristes de toutes les régions de France qui, pour la plupart, font la Loire à Vélo ou visitent Nantes.

L’accueil est très bien indiqué et se trouve dans une petite cabane en bois, presque au milieu du camping. On y trouve une épicerie de dépannage, des livres à emprunter et toutes les informations touristiques de la région. Les campeurs profitent aussi du Wifi à disposition.

Article Ouest France le 29/07/2017

Trophée de la Ville: Inès, trente ans au camping Belle-Rivière

Son fils Jacky a eu l’idée de créer un camping. L’investissement était lourd et risqué, c’est donc un projet plus simple qui vit le jour en 1984 : une aire naturelle, avec 25 emplacements, sans eau chaude.

La petite prairie s’est agrandie, pour accueillir, en 1990, des ouvriers en déplacement afin de construire le pont de Bellevue et le palais des congrès de Nantes. Par la suite, cette aire est devenue un camping une étoile, puis deux et trois.

Article Ouest France 27/02/2015

Article Ouest France 06/08/2014

Au camping Belle rivière, les cyclotouristes sont choyés

Vendredi, 19 h. Devant le coquet chalet de bois qui fait office de bureau d’accueil au camping lucéen Belle rivière, un joyeux attroupement coloré de cyclotouristes s’est formé sous les arbres. Une table de fête a été dressée avec gâteaux apéritifs et cocktail nantillais, autour d’un quiz sur les parcours, l’Erdre, la Brière, le canal de Nantes à Brest… Rires et applaudissement fusent.

Parmi eux, Maryse et Serge qui viennent de Châteauroux, avec leur caravane. Après nos bonnes randonnées quotidiennes à vélo, nous apprécions le confort dans un camping aussi bien situé et propre se réjouissent-ils.

Article Ouest France le 11/08/2013

      
Fermer le menu